LOGO

Je suis fatigué(e) Je veux changer!

Première façon – «à ma manière»: Religieusement (normal, traditionnel, sans effort…)

«Ne t’éloigne point d’ici jusqu’à ce que je revienne auprès de toi, que j’apporte mon offrande, et que je la dépose devant toi. Et l’ÉTERNEL dit: Je resterai jusqu’à ce que tu reviennes.
Gédéon entra, prépara un chevreau, et fit avec un épha de farine des pains sans levain. Il mit la chair dans un panier et le jus dans un pot, les lui apporta sous le térébinthe, et les présenta.
L’ange de Dieu lui dit: Prends la chair et les pains sans levain, pose-les sur ce rocher, et répands le jus. Et il fit ainsi.
L’ange de l’ÉTERNEL avança l’extrémité du bâton qu’il avait à la main, et toucha la chair et les pains sans levain. Alors il s’éleva du rocher un feu qui consuma la chair et les pains sans levain. Et l’ange de l’ÉTERNEL disparut à ses yeux.»
(Juges 6:18-21)

Seconde façon – «à la manière de Dieu»: Sacrificiellement (foi-intelligente, révoltés, défi, dépendance totale…)

«Dans la même nuit, l’ÉTERNEL dit à Gédéon: Prends le jeune taureau de ton père, et un second taureau de sept ans. Renverse l’autel de Baal qui est à ton père, et abats le pieu sacré qui est dessus.
Tu bâtiras ensuite et tu disposeras, sur le haut de ce rocher, un autel à l’ÉTERNEL ton Dieu. Tu prendras le second taureau, et tu offriras un holocauste, avec le bois de l’idole que tu auras abattue.
Gédéon prit dix hommes parmi ses serviteurs, et fit ce que l’ÉTERNEL avait dit; mais, comme il craignait la maison de son père et les gens de la ville, il l’exécuta de nuit, et non de jour.» (Juges 6:25-27)
Seulement quand il A OBEI et a fait les choses à la manière de Dieu et que tout ont changé. Malheureusement, combien ne de personnes qui ont déjà participé à la Campagne d’Israël, mais à leu manière, « Religieusement» et non à la MANIERE de Dieu « Sacrificiellement
»?

Et c’est pourquoi le miracle, la transformation, n’a pas encore eu lieu.

Les personnes vivent en dépensant leurs forces, tentant de résoudre le problème et de réaliser leur rêve, mais cela ne sert à rien. Comme par le passé, le peupledépensait ses forces pour construire des fortifications dans les montagnes, des grottes et des tanières plutôt que d’investir toutes ses forces pour gravir la montagne-Autel et sacrifier à la manière de Dieu et résoudre rapidement leur situation. Que cela soit dans la résolution d’un problème impossible ou dans la réalisation de leur rêve.

Evêque Júlio Freitas

 

Vous trouvez cela intéressant? Partager-le sur votre réseau sociaux:

Articles Associés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*